> Les références corail

Évaluation intermédiaire du programme MEDDEA à Madagascar

> Le pays
Madagascar
> Dates
2011
> Le projet
Le programme MEDDEA se place dans le double objectif d’améliorer la santé publique et la qualité de vie des populations rurales malgaches concernées par un meilleur accès à l’eau potable et l’assainissement, et de développer les compétences des différents intervenants et acteurs concernés par ces problématiques.

Il ambitionne de tester et valider des mécanismes d’appui à la professionnalisation des acteurs de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement dans le monde rural en conformité avec les critères d’efficacité technico-économique, d’efficacité sociale et de la réglementation en vigueur.

Le programme MEDDEA vise :
  • une meilleure implication de la maîtrise d’ouvrage des communes et des collectivités villageoises (fokontany) dans la définition et le contrôle des services d’approvisionnement en eau et dans l’assainissement conformément au code de l’eau.
  • l’identification et la formation des acteurs concernés dans la réalisation des ouvrages, dans la gestion, la maintenance des équipements et le contrôle de la qualité de l’eau et de son service.
> Les bénéficiaires
GRET
> Les partenaires
> Montant du projet
10 000 €
> Origine du financement
GRET / Facilité Eau
La prestation
» Montant Corail : 10 000 €
Le GRET a souhaité positionner l’évaluation intermédiaire de MEDDEA à mi-réalisation des actions du programme.

Les objectifs recherchés par le commanditaire au travers de la présente évaluation sont de deux ordres :
  • Un premier objectif « classique » qui concerne les actions conduites à mi-réalisation du programme (pertinence, efficacité, efficience, et impact, viabilité et durabilité). Cet objectif pourra être atteint notamment par la prise en compte des résultats concrets mesurables.
  • Le second objectif mis en avant dans les termes de références concerne l’analyse de l’approche proposée dans la mise en œuvre de la première partie du programme. Nous proposons de répondre à cet objectif en prenant en compte les deux aspects suivants : d’une part les processus et dynamiques du programme dans sa première phase, et d’autre part le positionnement du programme dans le contexte institutionnel (ancrage des activités, plaidoyer du programme en vue d’influencer sur la politique sectorielle, exemples réussis d’application du Code de l’Eau dans le cadre du programme,…)
Résultats
  • Phase 1 : Cadrage de la mission (en France et à Madagascar)
  • Phase 2 : Analyse et diagnostic (en France et à Madagascar) en deux étapes :
    • Etape 1 : investigation et analyse en France
    • Etape 2 : investigation et analyse à Madagascar
  • Phase 3 : Recommandations et rapport final (en France et à Madagascar)
En savoir plus